L’Aéroport du Castellet se refait une beauté

Créé en 1962 par Paul Ricard, l’aérodrome connait en ce moment d’importants travaux de modernisation qui doivent conforter son statut d’aéroport international et satisfaire les exigences d’une clientèle haut-de-gamme.


Inauguré par Paul Ricard en 1962, l’aéroport du Castellet a vu défiler les plus beaux avions d’affaires des soixante dernières années. Idéalement situé en bordure du circuit Paul-Ricard, à quelques kilomètres des stations balnéaires comme Cannes et Saint-Tropez, l’aéroport International du Castellet accueille, toute l’année et en toute discrétion, des voyageurs en visite touristique ou en déplacement professionnel dans la région Sud, y compris les pilotes de course qui viennent défier le chronomètre sur la piste qui accueille le Grand-Prix de France de Formule 1.

La volonté d’une prestation de qualité


Les travaux, confiés à la société Colas, vont mobiliser une centaine de personnes sur deux mois. Au programme : rabotage et reconstitution des plateformes d’assises de la piste d’atterrissage, puis réalisation des structures en enrobés bitumineux. A ces travaux d’infrastructures, s’ajoute la modification complète du balisage lumineux de la piste et le remplacement des automates de gestion.


Cette réfection, dont le budget s’élève à 4 millions d’euros, entièrement financé par la société Aéroport International du Castellet, s’accompagne d’un contrat de performance qui porte sur l’entretien et le maintien en état de la piste pour les 25 prochaines années.

Un impact environnemental maîtrisé

Si le trafic des hélicoptères est maintenu pendant les travaux sur la piste FATO, située près du hangar H5, la piste principale ne rouvrira à la circulation des avions que le 8 janvier 2022.

Sur ce chantier, les techniques mises en oeuvre doivent en limiter l’impact environnemental. La totalité des matériaux seront ainsi réutilisés ou recyclés, ce qui devrait permettre de réduire significativement la circulation des poids lourds., Sur le plan opérationnel, on notera que ces travaux seront aussi l’occasion d’adapter la piste d’envol à la nouvelle norme de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA).

Une nouvelle ère pour l’aéroport varois

Des travaux seront également entrepris dans l’aérogare pour moderniser la zone d’accueil des passagers : éclairage, réfection des sols, peinture, climatisation… Un beau challenge pour le nouveau directeur d’exploitation de l’aéroport, Jean-François Deltour, 31 ans, qui vient de passer six années à la direction de l’altiport de Courchevel. La Clientèle haut-de-gamme et ses exigences n’ont donc pas de secret pour lui.

Presse Agence

Au sujet de Fabian Frydman

Voir également

French Tech Rise : les cinq start-up de la Côte d’Azur ont été choisies

Le 6 décembre, cinq start-ups de la French Tech Côte d’Azur tenteront leur chance lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *