©StadeNicois

Le Stade Niçois mise sur les supporters investisseurs pour accéder à la Pro D2

Le Stade Niçois, club de rugby de Fédérale 1, a ouvert 10 % de son capital au grand public. La souscription est ouverte depuis le 8 novembre. Entrez dans la mêlée !

Une grande opération de crowdfunding vient d’être lancée par les dirigeants du Stade Niçois. Ils mettent en vente 10% du capital du plus grand club de rugby de la ville, avec l’ambition de ramener le territoire azuréen parmi les grands d’ovalie. L’idée, c’est aussi d’investir dans la formation des joueurs, de poursuivre le recrutement de collaborateurs, amplifier les actions sociales dans les quartiers de la ville. L’objectif ultime sur le plan sportif, c’est d’accéder à la ProD2 dès la fin de cette saison.

Une ambition pour le club

Pour Régis Bauché, directeur général du Stade Niçois, cette initiative est une étape importante dans le projet azuréen. « Nous souhaitons écrire les nouveaux chapitres de la belle histoire du rugby niçois avec le grand public, explique-t-il. Notre ambition pour le club est immense et nous misons sur des projets structurants, dont la labellisation de notre centre de formation en 2022, ou la création d’une nouvelle tribune. Amoureux du ballon ovale et passionnés du territoire azuréen seront les acteurs engagés pour la transformation d’un club prêt à rejoindre l’élite française », prédit Régis Bauché. 

Différents paliers d’investissement

Pour faire partie de l’aventure, il suffit donc de se rendre sur la plateforme Tudigo et valider un don. La promesse minimum est de 500 euros. Cerise sur le gâteau : 25 % de la somme investie peut être défalquée des impôts et cet investissement est éligible au Plan épargne en actions (PEA).

Les futurs actionnaires auront également accès à différents avantages proposés par la structure sportive :

  • Mise en place du patronyme sur le « mur des actionnaires » pour tous les investisseurs à plus de 1000 euros, qui recevront un cadeau de bienvenue.
  •  A partir de 2000 euros, un abonnement en plus pour la saison en cours.
  • A partir de 4 000 euros, un abonnement de 5 ans en plus.

Passer un cap supplémentaire

Après 3 montées en 5 ans, le Stade Niçois veut une nouvelle fois passer un cap et accéder à la deuxième division, l’antichambre du Top14. Pour y arriver, après une première levée de fond de 2 millions d’euros auprès d’entrepreneurs locaux, le club doit récolter 500 000 euros avant début 2022. Avec cette somme, les dirigeants seraient en mesure de développer leur projet et de donner un nouvel élan aux actions ambitieuses déjà lancées. 

Parmi les axes de développement, la formation des jeunes rugbymen sera prépondérante, avec un suivi rigoureux de leur double parcours scolaire et sportif. Le Stade Niçoise souhaite ainsi accompagner ses jeunes du collège jusqu’à leur reconversion professionnelle. La formation se déroule en trois étapes : projet éducatif de 10 à 15 ans, académie régionale de 15 à 18 ans et centre de formation de 18 à 22 ans.

Sur un plan plus général, les dirigeants restent convaincus du rôle sociétal que doit jouer un grand club de rugby, notamment en organisant des opérations solidaires dans les quartiers populaires de la ville, où les valeurs du rugby ont toute leur place.

Pour atteindre ces objectifs élevés, le Stade Niçois souhaite donc recruter un directeur du centre de formation, un préparateur physique, un médecin et un kinésithérapeute. La quête du haut-niveau est à ce prix.

Mathieu Seller

Au sujet de Fabian Frydman

Voir également

OM : Gerson, le Joker attendu

Immersion à Rio de Janeiro ! SportMed TV s’est rendu sur les terres de Gerson, …