Mars : mois des droits des femmes

Mars 2021. Un an déjà que la Covid sévit avec les conséquences dramatiques que nous connaissons, tant sur le plan économique que social, collectif et individuel,  un bien triste anniversaire marqué par un accroissement des violences faites aux femmes, l’aggravation de la précarisation des femmes, la multiplication des tâches journalières – les femmes ayant à charge les tâches domestiques, l‘aide aux devoirs en sus de leur métier : un appel à la grève des femmes « premières de corvées » est lancée pour le 8 mars.

Le mois de Mars, ou plutôt le 8 mars, célèbre les droits internationaux des femmes ! Quelle douce plaisanterie en cette période où les femmes – avec les précaires et les jeunes- sont les plus touchées par la crise économique et sociale engendrée par la pandémie de Covid19.

Précarité et violence

Les violences conjugales envers les femmes ont augmenté de 30% depuis le début de la crise sanitaire, notamment lors du premier confinement en France. Le pire étant que « les victimes de violences conjugales ont pu renoncer aux soins par peur de se déplacer, ce qui a eu un impact sur la santé des victimes et a réduit la possibilité de faire constater les violences, physiques ou psychologiques, en vue de suites judiciaires » (selon une étude de l’académie nationale de médecine parue fin décembre 2020 : https://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-impact-de-la-pandemie-de-covid-19-sur-les-violences-domestiques/ ).

De plus, côté Culture, l’Observatoire de l’égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication met en exergue « la prévalence des stéréotypes sexistes, propices à l’apparition et à la légitimation des violences et du harcèlement sexuels et sexistes » dans ce secteur (https://www.culture.gouv.fr/Sites-thematiques/Etudes-et-statistiques/Publications/Collections-d-ouvrages/Observatoire-de-l-egalite-entre-femmes-et-hommes-dans-la-culture-et-la-communication/Observatoire-2021-de-l-egalite-entre-femmes-et-hommes-dans-la-culture-et-la-communication )même si de plus en plus de femmes sont nommées à des postes de direction dans les structures dépendant du Ministère de la Culture (CDN, Théâtre Nationaux ou encore Musées, audiovisuel public…).

La lutte pour les droits des femmes est toujours d’actualité et nécessaire afin d’obtenir une véritable reconnaissance en terme d’égalité de chance et de rémunération, à poste égal leur salaire étant inférieur de 25% à celui d’un homme – à partir de 15h40, elles travaillent gratuitement -, de valorisation du travail domestique  – non reconnu comme un travail à part entière parce que non rémunéré et invisible- sachant que seuls 27% des hommes s’occupent des tâches ménagères,  mais également afin d’empêcher la propagation des violences sexistes en tout genre dont l’époque sombre que nous vivons favorise la résurgence des plus barbares.

Nous vous proposons de découvrir quelques événements qui vont se dérouler dans les jours à venir à Marseille.

Quelques rendez-vous incontournables

Dimanche 7 mars 2021 à 14h30 – Rassemblement Vieux Port (sous l’ombrière)

Signataires : Osez le féminisme, Femmes Solidaires Marseille, L’Assemblée des Femmes, l’Amicale du Nid-13, ATTAC, CEL, CIDFF-Phocéen, Collectif 13DDF, ECVF, Femmes kurdes Marseille, Femmes Solidaires -dep13, Forum Femmes Méditerranée, Images et paroles, Marche Mondiale des  Femmes 13-PACA, Mouvement de la Paix, Mouvement Jeunes Femmes, MRAP 13, NEGAR Soutien aux femmes d’Afghanistan, La Révolution sera féministe, SOS Femmes 13, UDF-GAMS Sud, FSU 13, UD CFDT 13, Solidaires 13, Gauche Républicaine et Socialiste, Génération.s Marseille, Les Jeunes Génération.s Marseille, Parti Communiste français, Parti Socialiste.

Lundi 8 mars 2021 :

11h30 – Rassemblement place du général de Gaulle, à l’initiative de la CGT

15h – Manifestation, métro Réformés, organisée par les mêmes associations que celles appelant au rassemblement du dimanche 7 mars 2021.

Des rencontres-débats

Dimanche 7 mars 2021 à 14h30 – En visioconférence : projection du documentaire Ouaga girls puis discussion et tables rondes sur le leadership féminin, pour un futur égalitaire dans un monde solidaire – organisé par la Fondation Oxfam Provence avec le soutien du FFM et en présence de Madame Fouchier, Madame Chelini-Pont, Madame Bleta

–                Évènements en ligne sur inscription : openagenda.com/oxfam-gl-provence/

–                Lien d’inscription à la projection du film Ouaga Girls https://openagenda.com/oxfam-gl-provence/events/ouaga-girls_6433081?lang=fr

–                Lien pour inscription aux webinaires : https://openagenda.com/oxfam-gl-provence/events/leadership-feminin-pour-un-futur-egalitaire-dans-un-monde-solidaire?lang=fr

Mardi 9 mars de 14h30 à 16h30 – Réunion de présentation du Forum Génération Égalité –en présentiel à la Maison Départementale de lutte contre les discriminations et en ligne sur inscription au ffmmarseille@hotmail.fr ( (https://www.departement13.fr/maison-departementale-de-lutte-contre-les-discriminations/ ).

Diane Vandermolina

Au sujet de Diane Vandermolina

Voir également

VOEUX MPROVENCE 2021

Toute l'équipe de MProvence vous souhaite une belle année 2021