Accueil / Actualités / Thecamp : La grande désillusion ?

Thecamp : La grande désillusion ?

Mis à jour 02/05/2019 avec une interview du président de thecamp Olivier Mathiot, à retrouver sous l'article d'Yves Blisson ci-dessous.

Que se passe-t-il à theCamp ? Depuis plusieurs semaines, des rumeurs annoncent des difficultés financières et le départ de plusieurs salariés. L’inquiétude des investisseurs, publics comme privés, pour ce projet de campus du futur qui a déjà coûté plus de 70 millions d’euros est patente.

Certaines hautes personnalités économiques locales expriment leurs craintes ouvertement et affalent les voiles, en évoquant un projet académique plus classique, même si toujours tourné vers l’innovation. D’autres parlent aussi de tourisme d’affaires voire même de tourisme grand public.
Du côté de Thecamp, on admet que plusieurs départs sont en cours mais en nombre limité, on précise que les difficultés actuelles étaient prévues dans le plan de marche…on confirme les calendriers de réunions et de réservations et il se prépare, d’après nos informations, une riposte médiatique.
C’est peu de dire qu’on attend avec impatience les explications de la nouvelle direction de Thecamp. Le projet a connu plusieurs évolutions de gouvernance tant au niveau des présidents que des dirigeants depuis le décès accidentel du fondateur, l’entrepreneur Frédéric Chevalier.
Ce qui est très étonnant et spectaculaire, dans cette réalisation très ambitieuse sur le berceau de laquelle toutes les bonnes fées se sont penchées, y compris les plus hautes personnalités de l’État, c’est la difficulté des dirigeants, des actionnaires, des investisseurs,… de définir clairement l’objectif et l’utilité actuels et futurs de Thecamp!
Littéralement tétanisés par la disparition de Frédéric Chevalier, présenté comme un visionnaire mais avant tout excellent communicant, toutes les parties prenantes semblent dépassées par les événements.
Il est très surprenant, sur un territoire aussi important économiquement et dont on dit qu’il regorge de compétences, qu’une telle situation n’ait pas été anticipée alors que la moindre PME se prépare toujours au pire.

Ce projet grandiose, emblématique, présenté comme le camp de base du futur, mérite beaucoup mieux que palinodies et atermoiements. La situation doit être rapidement clarifiée et l’avenir de Thecamp redessiné afin d’éviter une grande désillusion.

Yves Blisson

Interview d’Olivier Mathiot , président de thecamp « Thecamp reste une utopie, au sens positif du terme »
Le president de thecamp commente les premiers mois d’activité et donne sa vision d’avenir pour ce projet emblématique.

Au sujet de MProvence

Voir également

Focus sur Taïwan : expos, ciné et spectacles à Arles, Marseille et Avignon

Des événements à foison En dehors de la traditionnelle venue des artistes originaires de l’île …

2 commentaires

  1. C’est pas un incubateur de startups ?