Accueil / Culture / La disparition d’Antoine de Saint-Exupéry par Jérôme Espla

La disparition d’Antoine de Saint-Exupéry par Jérôme Espla

Le 31 juillet 1944, deux semaines avant le débarquement qui allait libérer la Provence, le célèbre écrivain Antoine de Saint-Exupéry disparaissait aux commandes de son avion, un Lightning P38 américain, quelque part entre les Alpes et la Corse.

Pendant plus de 50 ans, les hypothèses les plus folles vont être échafaudées pour tenter d’expliquer cette mystérieuse disparition… en pure perte.

Au début des années 1990, des recherches sous-marines seront même entreprises au large de Nice et Monaco, où plusieurs témoins disaient l’avoir vu plonger et disparaître dans la mer ce jour là… en vain.

C’est finalement Jean-Claude Bianco, respectable patron pêcheur marseillais, que le destin va désigner. Le 7 septembre 1998, après une matinée exécrable sur le plan météo, il remonte dans son chalut une petite gourmette en argent gravée au nom d’Antoine de Saint-Exupéry. Le bijou porte aussi le prénom de sa femme, Consuelo, avec qui il vécut un amour passionné et tumultueux…

Il faudra néanmoins 6 ans après cette fabuleuse découverte pour que le mystère soit définitivement tranché. Il le sera grâce au plongeur marseillais Luc Vanrell, le pêcheur qui a retrouvé les débris du Lightning disparu, grâce aussi au cassidain Jean-Claude Cayol, qui retrouva le premier morceau de l’avion au fond de l’eau, ainsi qu’à Henri-Germain Delauze, le président fondateur de la Comex, qui se passionna pour cette histoire au soir de sa vie et mit ses moyens à disposition pour remonter l’épave et l’identifier.

C’est cette prodigieuse histoire que nous raconte Jérôme Espla dans son film, qui sera diffusé dimanche 28 mais à 12h45 sur France 3 Alpes-Provence Méditerranée.

Au sujet de Vincent Richet

Voir également

[M Le Théatre] Festival des Mots, des Etoiles

Interview de Jean-Marc Michelangeli (Comédien d’Ivo Livi) et Marianne Callebout (Directrice Artistique du festival) qui …