Accueil / Culture / Le récit d’un combat pour la Culture d’un homme de théâtre

Le récit d’un combat pour la Culture d’un homme de théâtre

Richard Martin a décidé de mettre un terme à sa grève de la faim le 26 novembre après avoir passé 10 jours sans manger.  MProvence a suivi les étapes du combat de l’homme et de ses compagnons de régime.

Petit rappel des faits

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 8 novembre dernier, le directeur du théâtre Toursky disait son intention de débuter sa grève de la faim le 16 novembre au soir. Cette dernière annoncée en septembre avait été reportée à l’issue d’un rendez-vous obtenu au pied levé le 11 septembre avec le Maire de Marseille à l’issue duquel le premier magistrat de la ville lui avait promis le rétablissement des 85000€ de subventions supprimées au théâtre.  Ce jour, il avait également évoqué la tenue d’un second rendez-vous pour discuter des modalités de l’aide à apporter en termes de prise en charge des couts de sécurité du théâtre et convenir d’un éventuel soutien de la mairie au festival Russe.

Richard Martin avait ainsi obtenu satisfaction sur le rétablissement de la subvention historique du lieu (incluant les 85 000€ soustraits ce printemps) et l’annulation d’un audit des comptes du théâtre voulu par les services de la ville. Néanmoins, au jour du 8 novembre, il n’avait toujours pas été reçu à la Mairie afin de discuter des deux autres points abordés le 11 septembre dernier avec le Maire : il rappelait alors à notre micro les raisons qui l’avaient poussé à choisir d’entamer sa grève de la faim.

Interview et vidéo : Diane Vandermolina

Le 16 novembre, Richard Martin et ses amis ont commencé leur grève de la faim au théâtre, disposant une rangée de lit dans le hall d’entrée et chaque soir était organisée une rencontre avec les amis du théâtre. A l’issue de la réunion du 18 novembre, a été décidé que le 20 novembre, Richard Martin et ses compagnons manifesteraient pacifiquement sous les fenêtres du cabinet du maire.

Nous avons suivi cette folle journée, rencontrant les grévistes et recueillant de nombreux témoignages d’artistes, sportifs, abonnés, élus venus ce jour.  Notre émission spéciale consacrée au combat du Toursky diffusée dès le 29 novembre sur ProvenceAzur Tv revient également sur l’obtention, par l’intermédiaire du premier adjoint, d’un rendez-vous avec le Maire le 22 novembre à 11h30 à l’issue duquel nous avions recueilli le sentiment de Richard Martin.

Interview Diane Vandermolina/ Vidéo Paola Lentini/ Montage Diane Vandermolina

Un dénouement heureux

Le Toursky était en attente d’un communiqué officiel de la ville sur les engagements pris lors de cette rencontre. Un premier communiqué avait été envoyé le soir du 22 novembre : il évacuait la question de la sécurité et du festival russe. Rendez-vous avait donc été donné aux soutiens pour manifester devant la Mairie le jour de l’avant-dernier conseil municipal présidé par le Maire Jean Claude Gaudin, le 25 novembre dernier.

A la surprise générale, le lendemain soit le 26 novembre, une note des services du cabinet du maire signée Jean Claude Gondard, Directeur Général des Services, parvenait au Toursky, précisant que la ville allait mettre à l’ordre du jour du prochain conseil municipal le vote d’une subvention pour la sécurité du lieu, confirmant les engagements oraux pris le 22 novembre par le Maire.

Le 27 novembre, Richard Martin exprimait à notre micro sa joie d’avoir été entendu sur les questions de sécurité du théâtre, une des revendications insatisfaites du Toursky.

Interview Diane Vandermolina/ Vidéo Paola Lentini

Au sujet de Diane Vandermolina

Voir également

Le Festival Faut Bien Rire

MProvence.com vous présente cette semaine dans son Mag le Festival Faut Bien Rire qui aura …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *