Alain Gargani, L’insatiable

Il est partout. Omniprésent sur un territoire qu’il laboure en permanence et qu’il connaît comme sa poche. Le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) pour la Région Sud-il a été un des premiers à abandonner définitivement l’acronyme Paca- guerroie inlassablement contre la complexité administrative, les taxes, les impôts, les charges, l’empilage de normes, les freins à l’embauche, etc… L’homme est ouvert, attachant, avec une truculence et une naïveté feinte qui tour à tour séduisent, décontenancent, voire agacent ses interlocuteurs. 

économie

Jonglant habilement entre ses mandats patronaux et politiques, il est conseiller régional et a obtenu in extremis un siège de conseiller municipal de Marseille, Alain Gargani ne craint dégun. Capable d’interpeller vivement ministres et préfets, il allie jovialité et pugnacité pour arriver à ses fins et affirmer avec talent sa volonté de contribuer à l’intérêt général.

Un chef d’entreprise avant tout

Alain Gargani est avant tout un chef d’entreprise, à la tête, depuis les hauteurs de l’Estaque, d’Atout organisation science (AOS). Spécialisé dans l’événementiel et particulièrement l’organisation de congrès, il a subi de plein fouet, comme l’ensemble de son secteur d’activité, la crise Covid. Mais il a très vite rebondi, implantant dans ses locaux une structure de réalisation de webinaires et autres réunions distancielles, qu’il n’a pas tardé à qualifier de « palais des congrès virtuels » et à baptiser du doux nom d’Alga aux consonances de ville ou d’empereur romain.  C’est aussi un immodeste clin d’œil à son état civil…

Fidèle au territoire, Alain Gargani y a  mené des combats homériques, et ce n’est sans doute pas fini.

Un homme qui ne manque pas d’idées

Parti spectaculairement mais sans succès final à la conquête de la Chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence, le cou ceint, comme l’ensemble de ses colistiers, d’une écharpe orange, s’intéressant en 2016 à la reprise de La Chaîne Marseille (LCM), dont il fut en son temps un animateur d’émissions sur la santé, le domaine de prédilection de son entreprise, Alain Gargani peut mener tous les combats.

La semaine dernière, il annonçait le matin la création d’une énième structure de soutien aux entrepreneurs locaux, avant de publier le soir un manifeste vibrant en faveur d’Emmanuel Macron. On le dit prêt à briguer la députation aux prochaines législatives.

la-chronique-des-entreprises

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.