Contre le cancer de la prostate, adoptez THE moustache !

mprovence et ses partenaires sont engagés depuis septembre, dans la lutte contre le cancer de la prostate. Ce fléau touche 1 homme sur 7 et en tue, chaque année, 8100 en France. C’est au travers de la campagne « Soyez Prostache » que nous vous invitons, hommes et femmes, par solidarité, à franchir le cap du port de la moustache, symbole de la lutte contre le cancer de la prostate, en rejoignant le "Clan des Moustachu(e)s"

Soyez Prostache

Pour participer et tenter de gagner de superbes cadeaux, rien de plus simple : envoyez-nous votre plus belle moustache (que votre moustache soit vraie, fausse, classique, pailletée ou colorée) sur notre compte Instagram mprovence13 ou bien en utilisant le #clanmoustachus et en nous identifiant @mprovence13. Enfin, l’adresse contact@dstmedition.com est à votre disposition.

Nous reposterons vos photos sur notre compte Instagram et demanderons à notre communauté mais aussi à la vôtre, de voter en likant, pour élire les plus belles moustaches. Les personnes ayant récolté le plus de likes gagneront de superbes lots.

 « Et si ça ne me va pas » « Et si je ressemblais à un certain dictateur » « ça ne fait pas un peu beauf la moustache ?»

Moutache Cancer de la prostate
Pour une belle moustache, RDV chez Mathieu Buquen patron du célèbre « Barbclub »

Parce que certains hommes se questionnent et hésitent (encore) à se laisser pousser la moustache et raser le reste, nous sommes allées à la rencontre de Mathieu Buquen patron du célèbre « barbclub ». Si ce nom vous dit quelque chose c’est normal. Ce salon a été classé dans les top 10 des meilleurs barbiers de France * rien que ça* par QG (magazine masculin) il y a quelques années.

 

Vos clients sont-ils informés de movember ?

Mathieu Buquen : « Oui chaque année au salon on a des retours par rapport à ce mouvement, on a même quelques clients (…) qui se laissent pousser la moustache pour l’occasion »

Ça va à tout le monde la moustache ?

« Alors non, la moustache ça ne va pas à n’importe qui ! c’est très looké, très branché. Il faut que nos habits, notre style soient adaptés à notre moustache parce que sinon ça fait vite ringard ».

« Il y a aussi le problème de la pilosité, si une personne veut se faire pousser la moustache et qu’il n’y a pas beaucoup de poils, le choix [en termes de type de moustaches] sera assez réduit, notamment dans la forme qu’on lui donnera »

Entretenir sa moustache c’est compliqué ?

« Ça dépend du type de moustache, pour certaines il n’y a rien a faire mais pour d’autres c’est un peu plus compliqué à entretenir. Par exemple les moustaches qui remontent torsadées il va falloir la faire tenir »

Pas de panique, si vous souhaitez avoir une moustache qui sort de l’ordinaire, il existe de nombreux produits, facilement trouvables dans les commerces, qui vous faciliteront la vie et surtout celle de votre future et magnifique moustache ! « Déjà la brosse en poils de sanglier peut aider notamment pour la lisser. Il y a aussi des cires pour discipliner et sculpter la moustache ».

Un mot pour la fin ?

« On aime les hommes avec des moustaches, qui s’assument, que ça soit pour choquer, rigoler ou faire parler. Le mois de novembre, c’est l’occasion de porter la moustache et de tester une bonne fois pour toute si la moustache ça nous va bien (…)  C’est la bonne excuse ! Nous pouvons jouer un rôle dans cette lutte, nous pouvons marquer le coup tout en s’amusant, nous pouvons être solidaire grâce à une simple action ».

Alors messieurs à vos tondeuses, à vos ciseaux (ou pour les plus stressés d’entre vous) à vos téléphones pour prendre rendez-vous, pour ce mois de lutte contre le cancer de la prostate adoptez THE moustache.

Les filtres sur Instagram

Toujours pas convaincu ? N’ayez crainte nous avons THE solution. Nous avons sélectionné, rien que pour vous, des filtres Instagram pour savoir quelle moustache convient le mieux à votre petite bouille.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les salons de Mathieu Buquen (Marseille, Aix et Toulon), cliquez ici .

 

Charlotte Mantet, Emilie Cuer et Huguette Nkurunziza, étudiantes en master 2 Cosan à l’Ecole de journalisme et communication d’Aix-Marseille.

PROSTACHE BANNIÈRE BASSE LOGOS

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.