Le développement du photovoltaïque à l’épreuve du foncier

La journée annuelle d'Énergie Partagée Sud-Provence-Alpes-Côte d'Azur, dont le but est de valoriser les projets locaux et collectifs d'énergie renouvelable, était cette année consacrée à la maîtrise foncière. Les surfaces disponibles, au sol ou en toiture, sont en effet le premier point clé de l'installation de panneaux solaires. A l'occasion de ce rendez-vous des principaux acteurs régionaux de la filière, François Baggioni, animateur régional et organisateur de l'évènement, nous éclaire sur les enjeux des problématiques abordées.

société

Quelle est la cible de cet évènement ?

On s’adresse aux collectivités et aux coopératives de production d’habitants qui sont, pour nous, les acteurs principaux qui mettent en œuvre la transition énergétique. Notamment en s’appropriant ces énergies et en faisant que la thématique énergétique, celle de la transition en fait, soit davantage incorporée dans les territoires pour qu’elle puisse être déployée dans tous les secteurs d’activités. Cette journée a été plus particulièrement dédiée à la mobilisation du foncier. Nous avons une difficulté à rendre le foncier disponible pour que des coopératives d’habitants puissent s’en emparer. Ce n’est pas si évident que cela. Il nous faut faire monter l’écosystème en efficacité pour que l’on puisse atteindre nos objectifs.

Quel est le but de votre association ?

Énergie Partagée est une association qui a pour objet de concourir à la protection de l’environnement et à la lutte contre les changements climatiques, en s’inscrivant dans le champ de l’économie sociale et solidaire et de l’éducation populaire. Pour ce faire, elle soutient le développement des projets de production d’énergie renouvelable en accompagnant les collectifs, associations et les collectivités territoriales dans l’élaboration et le financement de ces projets. Avec une trentaine de projets lancés en région Sud, cette dynamique connaît une forte expansion depuis quelques années.

De nombreux impacts positifs avec des retombées économiques

Quelles actions mènent l’association ?

Énergie Partagée est cheffe de file au niveau national du mouvement des énergies renouvelables citoyennes, elle anime leur réseau et les représente. Elle est la tête de réseau au niveau national du mouvement des énergies renouvelables citoyennes. Ainsi, l’association défend le développement d’une énergie renouvelable respectueuse des territoires. À cette fin, elle engage trois grands types d’actions : Porter la voix de l’énergie citoyenne (le plaidoyer), valoriser, outiller et faciliter les projets (l’accompagnement) et engager l’épargne citoyenne pour la transition énergétique (le financement).

Quels sont les impacts de vos actions ?

Il y a de nombreux impacts positifs, avec des retombées économiques, prioritairement fléchées vers le territoire. Il existe également une coopération nouvelle entre les citoyens, les collectivités et les professionnels de l’énergie. Nous réussissons aussi à mobiliser les citoyens sur d’autres thématiques telles que la mobilité ou la rénovation énergétique, ce qui crée une proximité et des échanges entre les habitants d’un même territoire. Enfin, on note une implication des citoyens dans la production d’une énergie propre et locale qui génère des comportements écologiques vertueux comme les économies d’énergie. Notre action se concrétise également par une meilleure compréhension des enjeux issus de la transition énergétique par les habitants du territoire.

Soutenir les collectifs citoyens dans leurs projets

Quelles sont les missions de votre réseau régional ?

Il accompagne, outille et facilite les projets citoyens en région Sud. Il a pour mission de soutenir les collectifs citoyens dans la réalisation de leurs projets : communication, aide technique, juridique et financière, organiser des formations sur les différentes problématiques communes et mettre en contact les différents acteurs du territoire, afin qu’ils se connaissent, puissent construire des projets ensemble localement et mettre en commun leurs bonnes pratiques. Ainsi, la journée régionale permet la mise en contact des acteurs de la région. Nos missions concernent aussi des actions de plaidoyer auprès d’institutions régionales stratégiques, la diffusion des appels à projets, des initiatives… etc.
Nous sensibilisons également le grand public aux énergies renouvelables citoyennes et aux grandes questions énergétiques actuelles : sobriété, précarité énergétique, économies d’énergie.

2021, une année riche en projets en région Sud ?

L’année 2021 a été marquée par l’aboutissement de nombreux projets photovoltaïques collectifs en région, en partie retardés par la crise sanitaire. Ainsi, nous espérons faire naître l’inspiration, la volonté de coopérer et l’esprit d’initiative chez les acteurs de notre territoire. Ensemble, ils pourront imaginer le futur de la transition énergétique en région.

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partager vos commentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *