Emission Spéciale des Initiatives locales de solidarité

Emission spéciale des Initiatives locales de solidarité dans notre Région, animée par Yves BlissonLes intervenant(e)s:Dominique Brogi créatrice de MONSHERIFAurélie Garrigues Responsable Communication de Blue BeesAnne Gélin Chargée des relations entreprises Vitropole Entreprendre Caroline Gloton Jammet Présidente Le Change LabJocelyn Meire Directeur Général FASK - FAshion SKillsBastien Ringès Porte Parole Visière Solidaire Covid19 Marseille (@Shields-visieresolidaire-covid19-marseille)Sonia Zidate Vice-présidente déléguée à la simplification administrative et aux solidarités Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur Posez-nous vos questions et proposez vos/des initiatives en commentairesL'émission est animée par Yves Blisson avec les soutiens techniques et logistiques de nos sociétaires La Coque @HappeningSud et NovaSud

Publiée par MProvence sur Vendredi 3 avril 2020

Emission Covid19 spéciale Initiatives Locales de Solidarité

Emission en live spéciale des Initiatives locales de solidarité dans notre Région Sud, animée par Yves Blisson.

Nous avions les intervenants suivants :

– Dominique Brogi créatrice de MONSHERIF
– Aurélie Garrigues Responsable Communication de Blue Bees
– Anne Gélin Chargée des relations entreprises Vitropole Entreprendre
– Caroline Gloton Jammet Présidente Le Change Lab
– Jocelyn Meire Directeur Général FASK – Fashion Skills
– Bastien Ringès Porte Parole Visière Solidaire Covid19 Marseille
– Sonia Zidate Vice-présidente déléguée à la simplification administrative et aux solidarités Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur

L’émission a été animée par Yves Blisson avec les soutiens techniques et logistiques de nos sociétaires La Coque, HappeningSud et NovaSud.

Pour revoir l’émission, voici le podcast ci-dessous :

Au sujet de Vincent Richet

Voir également

Occupations des lieux culturels : 1 mois d’occupation et 102 lieux occupés

Au 9 avril, le mouvement d'occupation des théâtres, parti de l'Odéon à Paris le 4 mars dernier, s’est étendu à plus de cent lieux et la montée en puissance des occupations et actions «coup de poing;» continue malgré le confinement imposé par le Président de la République Française pour demander l'abrogation de la réforme de l'assurance chômage.