La Grèce obtient 1,63 mrd€ de l’Europe pour l’aider dans sa transition énergétique et climatique

La Grèce va bénéficier de 1,63 mrd€ du premier programme du Fonds pour une transition juste (FTJ) de la Commission européenne, afin d' atténuer les effets de la transition énergétique et climatique sur l'économie et la société locale.

économie

La Grèce va bénéficier du programme du Fonds pour une transition juste (FTJ) adopté par la Commission européenne jeudi 16 juin 2022 à Bruxelles. Ce pays recevra 1,63 mrd€ pour « atténuer les effets de la transition énergétique et climatique sur l’économie et la société locales », précise un communiqué de l’institution.

« La Grèce est le premier État membre dont l’accord de partenariat 2021-2027 a été approuvé et elle est également le premier pays dont le programme et les plans pour une transition juste ont été adoptés. La Grèce progresse rapidement vers une croissance verte et juste pour tous« , se félicite Elisa Ferreira, membre de la Commission européenne, chargée de la cohésion et des réformes.

Le programme FTJ va soutenir la décarbonisation en Macédoine occidentale ainsi qu’à Megalopolis et dans les communes adjacentes. Les centrales électriques à combustibles fossiles seront également progressivement supprimées dans les îles septentrionales et méridionales de la mer Egée et sur celle de Crète.

Ces territoires grecs sont les plus touchés par la transition énergétique et climatique. Deux grandes initiatives s’y dérouleront. La première prendra la forme d’une « zone d’innovation » en Macédoine occidentale pour le développement d’infrastructures et d’actions en faveur de l’entrepreneuriat innovant. La seconde consistera à créer une plate-forme « Bioéconomie 360° » dans les villes de Megalopolis, Gortynia, Oichalia et Tripoli pour favoriser la croissance d’activités commerciales – comme l’agroalimentaire, l’économie circulaire et numérique – tout au long de la chaîne de valeur de la bioéconomie.

20,4% de l’enveloppe pour l’emploi

L’enveloppe du FTJ viendra aussi appuyer la transition énergétique, l’adaptation en matière d’utilisation des sols et l’économie circulaire (amélioration de l’efficacité énergétique, renforcement de l’autoproduction par l’intermédiaire des communautés d’énergie, sources d’énergie renouvelable, électromobilité et systèmes de stockage de l’énergie).

« Le Fonds pour une transition juste encouragera la diversification et la modernisation de l’économie, et notamment la création d’emplois, ainsi que la mise à niveau et la reconversion professionnelles des personnes touchées par la transition », précise le communiqué. Dans ces régions, 20,4% du total de la somme reçue sera dédié au renforcement des ressources humaines, des compétences de la main-d’œuvre, et à la promotion de l’emploi.

« L’urgence d’une transition de l’Europe vers une énergie propre a nettement augmenté à la suite de la guerre d’agression menée par la Russie contre l’Ukraine. Nous devons tourner la page des énergies fossiles plus vite que prévu et protéger les groupes vulnérables face à des factures d’énergie impayables en accélérant le déploiement des énergies renouvelable« , commente Frans Timmermans.

Pour le vice-président exécutif de la Commission européenne chargé du Pacte vert pour l’Europe,  » compte tenu des prix élevés de l’énergie, le risque d’aggravation des disparités se concrétise (…) La Grèce va maintenant recevoir une aide supplémentaire pour mettre en place une économie verte, inclusive et résiliente, proposant des emplois décents pour tous. Voilà une bonne nouvelle pour la Grèce, ses régions et l’ensemble de ses citoyens! »

Frédéric Dubessy

Econostrum

Photo de une : La Macédoine occidentale – ici Kastoria – va bénéficier du FTJ

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.