Les Hautes-Alpes se mettent au parfum

économie

L’Agence de développement des Hautes-Alpes a participé pour la première fois au salon Natexpo. Un événement entièrement dédié aux produits biologiques. Quelque 1 200 exposants et 20 000 visiteurs professionnels étaient attendus fin octobre à Paris.

Cinq entreprises locales avaient ainsi fait le déplacement aux côtés de l’Agence pour promouvoir leurs savoir-faire et leurs produits sous la bannière des Hautes-Alpes : Acanthis Laboratoire (fabrication de produits à base de végétaux de Lardier), Altiflore (glaces et jus d’argousier du Champsaur), Gayral-Reynier (cosmétiques, sève de bouleau, jus et liqueurs de plantes du Champsaur), le Plantivore (transformation de plantes et fruits, infusions, jus, confitures et liqueurs du Queyras) et les Paysans Savonniers d’Orpierre (cosmétiques et huiles essentielles). Cinq entreprises de la filière des plantes à parfum, aromatiques et médicinales.

Un potentiel de développement considérable

« Notre ambition pour la filière des plantes aromatiques et médicinales des Hautes-Alpes est grande, expliquait Yvan Chaix, le directeur de l’Agence de développement. Cette filière compte actuellement 400 hectares de plantation, 40 entreprises de transformation et une centaine de producteurs cueilleurs. Son potentiel de développement est considérable et fait sens dans un territoire comme le nôtre, premier département bio de France ».

Une opération qui s’inscrit dans le cadre de « Végét’Alpes », un projet porté par l’Agence de développement, Agribio 05, Acanthis Laboratoire et l’Université de Grenoble-Jardin du Lautaret, dans le cadre d’un programme de financement de l’Union Européenne et du Conseil Régional ProvenceAlpes-Côte d’Azur LEADER.

L’Espace Alpin

L’Espace Alpin est le journal agricole et rural des Alpes-de-Haute-Provence et des Hautes-Alpes. Ce journal bimensuel est disponible sur abonnement sur lespace-alpin

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.