Rebondir avec les Entreprises éphémères pour l’emploi

Selon une étude récente de la Dares, plus de 50% des demandeurs d'emploi cherchent un nouveau poste depuis plus d'un an. Pour les aider à remettre le pied à l'étrier, les Entreprises éphémères pour l'emploi débarquent à Nice pour 6 semaines. Un nouveau concept qui a déjà produit de bons résultats.

économie

Les entreprises éphémères pour l’emploi, c’est un concept imaginé par Didier Krief et Céline Garence, tous deux formateurs de métier avec une spécialisation en ressources humaines et management. L’idée est simple : proposer à 80 demandeurs de s’associer durant 6 semaines au sein d’une structure éphémère, sans statut juridique, avec le même quotidien qu’une entreprise, pour finalement trouver un job.

Un process commun pour décrocher un emploi

Partant de ce postulat, ces sociétés « presque comme les autres », sont, elles aussi, en quête de 80 volontaires. Ils intégreront ainsi un projet commun à développer et pourront également participer à l’atelier animé par Jackson Richardson le 8 juin.

En équipe, ils intégreront un des services de l’entreprise, à choisir entre communication, web, ressources humaines, call center ou service face-à-face.

Durant toute l’expérience, un temps est dédié au collectif, un autre à la recherche individuelle. À tout moment, un associé peut être amené à proposer une offre qu’il a trouvée à une autre personne. Des temps sont également réservés à la formation.

Les Entreprises éphémères pour l’emploi = 4 600 jobs

En optant pour cette stratégie, Didier Krief et Céline Garence souhaitaient rompre l’isolement professionnel, changer le point de vue des demandeurs en les transformant en acteurs et accélérer le processus de recherche en associant les demandeurs.

Depuis le lancement du concept, en 2015, 14 entreprises éphémères ont ainsi vu le jour. Elles ont accueilli plus de 600 demandeurs d’emploi qui ont identifié près de 4600 postes à travers toute la France. Parmi ces demandeurs, 61 % ont trouvé un job dans les 6 mois qui ont suivi l’expérience.

Jackson Richarson porte-drapeau de la résilience professionnelle

Point d’orgue des Entreprises éphémères pour l’emploi, la conférence animée par l’ex-handballeur international Jackson Richardson sur « l’échec professionnel et les clés pour comprendre et accepter afin d’en faire une force ». Ancien capitaine de l’équipe de France de handball, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 et double champion du monde en 1995 et 2001, il partage ses expériences et explique ce qui est essentiel pour rebondir après l’échec.

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partager vos commentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.