Traxens suit les conteneurs à la trace

Le développement phénoménal que connaît le commerce maritime et la multiplication du nombre de conteneurs transportés requièrent des solutions technologiques très poussées pour suivre à la trace le parcours de ces « boîtes », que l’on appelle EVP (équivalent 20 pieds) et qui contiennent parfois le contenu d’une petite maison.

économie

Les armateurs et leurs clients ont grandement besoin d’assurer la géolocalisation des conteneurs, mais aussi de se sécuriser sur leur étanchéité, leur système de fermeture, leur inviolabilité , le maintien, pour certaines marchandises transportées, de la chaîne du froid, etc. et de prévenir toute action illégale sur les conteneurs.

Marseille  a vu naître une entreprise, Traxens, créée en 2012 et devenue aujourd’hui le premier fournisseur mondial d’un service de suivi de conteneurs intelligent pour ce que l’on appelle la Supply Chain, la chaîne logistique.

Sécuriser les transporteurs

Cette entreprise basée à Chateau-Gombert (un container aux couleurs de Traxens est d’ailleurs bien visible en bordure d’un carrefour) vient d’annoncer  début février une nouvelle levée de fonds de 23 millions d’euros faisant suite à une opération équivalente réalisée en 2019.

Ces tours de table successifs permettent à Traxens de développer son activité, d’établir des partenariats avec des entreprises internationales et bien sûr  de procéder à des opérations de croissance externe. C’est  le cas en 2022 avec l’acquisition de Next4 une start-up toulousaine spécialisée dans le suivi des containers, grâce a des systèmes de traçage, des trackers amovibles,  faciles à implanter sur le containers  et réutilisables

Une influence mondiale

Les solutions que développe Traxens, grâce notamment à l’arrivée de ses nouveaux partenaires, ne  concernent pas que le transport  maritime mais aussi le fret aérien, preneur de ses solutions avec des containers bien plus petits mais tout aussi stratégiques. Au total, Traxens opère sur 450 sites dans 55 pays et accompagne plus de 300 clients dans diverses applications.

Le capital de l’entreprise est détenu en partie par des compagnies maritimes, qui sont évidemment les premiers utilisateurs des systèmes produit par l’entreprise marseillaise.

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.