Un guide pratique pour adresser dans l’urgence les premiers gestes qui sauvent

Infirmier urgentiste depuis 20 ans au Samu des Bouches-du-Rhône, Gaël de Beaudrap, 50 ans, a eu l’idée d’écrire un guide sur les gestes qui sauvent en matière d’urgences domestiques. Un ouvrage pionnier dans son approche, son accessibilité et son format

société

Rendre accessibles au plus grand nombre les notions essentielles de secourisme, c’est l’objectif de Gaël de Beaudrap, avec « Les urgences domestiques », un petit livre qui pourrait aider à sauver des vies. « On dénombre chaque année en France entre 10 à 12 millions d’accidents domestiques, dont la gravité peut aller de la blessure légère jusqu’à l’urgence vitale » rappelle l’auteur. « Dans ce cas, poursuit-il, les minutes sont comptées et le manque de formation d’une grande partie de notre population se traduit le plus souvent par un comportement inadapté des témoins qui, la plupart du temps, assistent impuissants à la scène… »

Formateur aux gestes d’urgence, Gaël de Beaudrap exerce à l’hôpital de la Timone depuis 20 ans. Une expérience qui lui donne une certaine légitimité. Basé sur les référentiels existants et validé par la fédération française de prévention des risques domestiques, son ouvrage est avant tout un outil de prévention. Sur 66 pages imagées et plastifiées dont la découpe permet un accès rapide à chaque chapitre, il détaille les gestes qui sauvent dans un format pensé pour être utilisable dans l’urgence.

Le guide dédié aux urgences domestiques
Facile d’utilisation et à transporter avec soi, notamment lors d’une randonnée, le guide « Les urgences domestiques » est un outil indispensable pour effectuer dans l’urgence les premiers gestes qui sauvent.

« Un tel outil de prévention devrait avoir sa place dans chaque foyer du pays »

« Afin de permettre une plus grande interactivité et de visualiser certains gestes précis, des QR codes associés aux textes donnent aussi la possibilité de visionner des vidéos de démonstration d’actions à réaliser face à une urgence vitale », explique l’infirmier, qui a consacré un chapitre aux principales urgences à connaître, avec également des conseils pour pouvoir constituer une trousse d’urgence pour la maison. Selon Gaël, ce type d’ouvrage devrait d’ailleurs « avoir sa place dans chaque foyer du pays », comme le complément idéal aux formations en secourisme dispensées par l’Education nationale ou d’autres structures en direction du grand public.

Des gestes simples peuvent permettre le plus souvent d’éviter le pire

« Devant un enfant en train de s’étouffer, devant une personne victime d’un traumatisme ou d’un malaise cardiaque, nous devrions tous être capables d’agir au plus vite, insiste l’infirmier, regrettant qu’une minorité de Français connaisse les premiers gestes à accomplir, car très peu sont formés à porter secours ». Selon lui, « la question de la prévention a toujours été difficile à aborder dans notre pays. Les gens ont peur d’évoquer de tels sujets et cela peut jouer sur le manque de formation qui perdure. Mon livret se veut être très accessible avec un format de poche qui s’adapte bien aux enfants, comme aux plus grands. On peut très facilement le transporter avec soi et le placer par exemple dans un sac de randonnée. En tant que professionnels de l’urgence, nous sommes quotidiennement confrontés à des paroles de grande détresse et d’impuissance. Pourtant, des gestes simples à connaître et à appliquer peuvent le plus souvent éviter le pire. »

« De nombreuses vies dépendent des gestes qui seront effectués par les témoins »

« Donnons-nous les moyens d’agir, apprenons les gestes qui sauvent, plaide Gaël. De nombreuses vies dépendent des gestes qui seront effectués par les témoins » rappelle son auteur.

Le guide "Les urgences domestiques"
Les fiches techniques qui composent le livret d’urgence pour pouvoir effectuer les premiers gestes qui sauvent.

Lien pour acheter l’ouvrage :

Les urgences domestiques | safemedic.fr

Pour l’infirmier marseillais, il ne s’agit d’ailleurs pas d’une première. Courant 2018, à la suite de la série d’attentats sur le sol français, il avait en effet publié un premier guide memento à l’adresse des forces de l’ordre, des pompiers, des agents de sécurité et des citoyens témoins, pour servir sur un site d’attentat. Ce memento pionnier est aujourd’hui reconnu comme  référence dans le domaine et a été adopté par bon nombre de services d’urgence, comme dernièrement à Toulouse.

Le premier memento en France à avoir reçu l’aval d’experts travaillant pour le GIGN, le RAID, le SAMU et l’Armée

« Je m’étais aperçu qu’il y avait un manque pour effectuer les bons gestes en sachant optimiser l’organisation des secours, en appliquant les techniques de catégorisation des victimes suivant la gravité des blessures, se souvient l’infirmier urgentiste. On sait que de nombreuses vies pourraient être sauvées dans le cadre de telles tragédies. » Validé par un collège de médecins spécialisés en médecine tactique et balistique, le memento est le premier à avoir reçu l’aval d’experts travaillant pour le GIGN, le Raid, les Samu et l’armée. Composé de fiches techniques illustrées qui détaillent les outils pour prodiguer les premiers soins, l’ouvrage dresse la typologie des différentes blessures pour optimiser le triage des blessés.

Lien pour acheter l’ouvrage :

Livret Primo-Intervenant | safemedic.fr

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partager vos commentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.