Vivatech : cap sur la Greentech pour la Région Sud

Trente six entreprises de Provence-Alpes-Côte d’Azur seront présentes au salon Vivatech, plus gros événement tech et startup d'Europe, qui se déroule à Paris jusqu'au 18 juin. L'occasion pour les jeunes pousses du Sud de porter fièrement les couleurs de la région et de montrer leur savoir-faire.

Economie

La Région Sud montre son dynamisme au salon Vivatech. Après  deux années difficiles pour cause de Covid cet événement  national et international qui rassemble les entreprises les plus dynamiques mais aussi les grands groupes toujours en recherche de partenariat avec les sociétés innovantes concentre l’attention des milieux économiques à la Porte de Versailles.

Une délégation représentative 

Trente six entreprises de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont présentes dans un stand volontairement végétalisé sur une thématique largement Greentech, même si les autres axes de l’innovation ne sont pas oubliés comme la connectivité, la cyber sécurité, ou les industries créatives…

Il faut bien avouer que cela tombe à pic dans cette période de dérèglement climatique, c’est bien vers les innovations liées à l’environnement et à l’énergie que se focalisent les efforts des exposants. 

Des pépites qui bossent ensemble 

Le mot d’ordre est aussi celui du travail collaboratif, illustré par la signature d’un accord sur l’hydrogène entre Neptech, qui met au point une navette fluviale et portuaire et Hysilabs, spécialiste du stockage et du transport de l’hydrogène vert qui devrait en assurer le fonctionnement énergétique. Les deux entreprises sont basées à Aix, sur le Technopôle de l’Arbois, le premier de France dans sa spécialité (et affiché comme le quatrième mondial).

La force du collectif Vivatech

Si notre région caractérisée par un tissu de PME et TPE dont certaines très dynamiques parvient  à trouver les moyens de faire travailler ensemble les grands groupes et les acteurs plus récents et réputés plus agiles, cela ne pourra être que positif pour le développement du PNB de la région, pour l’Emploi, et pour l’attractivité d’un territoire qui alliera ainsi ses ressources naturelles à la performance économique de premier plan.

Ce jeu collectif est visible entre les politiques, de la région ou des métropoles, les représentants des grandes entreprises (le TOP20 est bien présent à Vivatech) ou encore ceux des opérations d’intérêt régional ou des pôles de compétitivité (Solutions Communicantes Sécurisées SCS par exemple).

La région est en tout cas bien identifiée comme une terre d’innovation comme le démontre la présence de Thomas Cottinet, le directeur d’Ecolab, une émanation du ministère de la transition écologique.

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partager vos commentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires