Agrove, main verte et greentech

Cet été, mprovence et France Bleu Provence développent un partenariat pour mettre en lumière "Les nouveaux entrepreneurs" qui innovent dans tous les secteurs d’activité. Au tour d'Agrove de présenter son activité, assurément une des start-ups les plus sympathiques de notre territoire... Pas seulement, puisque le monde est son jardin ! Son créneau : entretenir des espaces verts et des potagers connectés.

économie

Agrove  est en train de conquérir l’Asie avec ses solutions pour créer et entretenir des espaces verts et des potagers  connectés , autant à destination des particuliers que des collectivités locales. Nul besoin d’avoir la main verte désormais, les technologies innovantes green tech dont dispose la jeune entreprise implantée sur le Technopole de l’Arbois rendent accessible à tous le jardinage et, pourquoi pas, le maraîchage.

Agrove veut reconnecter les hommes et la nature

Quentin Rousselot, Karine Picot et leur équipe ont conçu des outils numériques qui assurent un suivi des plantations notamment en milieu urbain. L’adaptation aux changements climatiques est évidemment le cœur du métier de la start-up qui ambitionne de reconnecter les hommes et la nature.

Artificialisation des sols, Identification et adaptation des espèces végétales à leur écosystème, maîtrise des consommations d’eau, recomposition des paysages de nos villes… à ces enjeux environnementaux s’ajoute l’objectif ambitieux de démocratiser l’agriculture urbaine.

Sur un vaste terrain de jeu, car la problématique est planétaire, Agrove a un extraordinaire potentiel  à exploiter. L’entreprise commence à être, par exemple, bien connue au Japon, où le sujet de l écologie urbaine est extrêmement sensible.

Une aventure commencée au CES de Las Vegas

L’aventure internationale d’Agrove a commencé à Las Vegas, au CES cette fameuse réunion des start-ups mondiales de début d’année. Après plusieurs participations L’entreprise aixoise y est comme chez elle… À tel point qu’elle a obtenu cette année un Award, l’équivalent d’un Oscar. Rares ont été les entreprises françaises à bénéficier d’une telle reconnaissance et de pareille visibilité.

Parmi les clefs de la réussite, l’accompagnement du Technopole de L’Arbois et de la pépinière Cleantech est un atout fondamental. Frédéric Guilleux, qui dirige et anime ces deux structures, veille à l’avenir d’Agrove, une start up pour qui les signaux sont, évidemment, au vert …

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partager vos commentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.