Le Musical Bounce Back pousse les compositrices sur le devant de la scène

Première ville-étape d’un projet au long cours visant à améliorer la visibilité des femmes compositrices, Marseille accueille le Musical Bounce Back, ou rebond musical. Porté par la structure marseillaise Piano and Co, créée par la pianiste Nathalie Negro en 2003, il propose rencontres, lectures, performances, concerts et tables rondes sur trois jours, entre les 27 et 30 avril, dans les locaux du 3013 au 52 rue de la République.

culture

Engagée auprès des femmes victimes de violences depuis de longues années, Nathalie Negro est une des rares femmes directrices d’une structure musicale conventionnée en France, la première en Région Sud Paca. Depuis toujours, elle a à cœur de défendre les femmes artistes, plus particulièrement les compositrices.

Naissance du projet

Elle avait déjà initié des rencontres-concerts de musiciennes en 2009, mais les questions de parité et d’égalité hommes/femmes dans le monde de la culture commençaient à peine à émerger. Les deux rapports de Reine Prat sur la sous-représentation des femmes dans le secteur culturel venaient juste d’être publiés.

Aujourd’hui, la question de l’égalité hommes/femmes fait l’objet d’une attention particulière de la part du gouvernement. De nombreuses actions sont menées en faveur des femmes, avec la mise en place des obligations de parité et d’un soutien financier accru aux structures travaillant sur cette thématique. L’époque est certes plus favorable. Les inégalités restent néanmoins flagrantes en musique. Elle a alors imaginé ce projet européen de 29 mois, pour améliorer la visibilité de ce matrimoine, en l’occurrence dans la musique contemporaine.

Des femmes, oui ! Mais des hommes également

Musical Bounce Back passera par Athènes (Grèce), Braga (Portugal), Nicosie (Chypre) et Erevan (Arménie), avant de revenir, tel Ulysse, à son port d’attache, Marseille, pour un grand final en 2024, avec une cinquantaine d’artistes. Les hommes ne sont pas exclus de ce programme, puisque de nombreux musiciens ont répondu présents à l’appel pour interpréter les compositions de ces femmes dans chaque ville traversée.

Bien que le but soit de sortir d’un entre soi où le masculin domine – on connait en effet assez peu les œuvres des compositrices-, le dialogue, la rencontre et l’échange entre les deux sexes semblent être essentiels pour déconstruire les stéréotypes, afin de travailler ensemble à la construction d’un paysage musical représentatif de la diversité des sensibilités musicales, quel que soit le genre de l’artiste.

Affiche Musical Bounce Back ©N.Aubert

Musique et numérique

Ce projet allie aussi la création musicale et le numérique, dont l’essor a été décuplé par les confinements successifs. Un focus sur la place du numérique dans la musique sera d’ailleurs ouvert aux professionnels le 29 avril à 11h au CNRS, avec un concert de violoncelles en temps réel entre Marseille et Erevan, grâce au « Lola (Low Latency) System ». Cet outil technologique, mis en place par le CNRS, permet une transmission audio et vidéo à faible latence et de haute qualité pour la pratique musicale. Il s’agit d’une prouesse technique encore inédite et rares sont les structures musicales qui en sont dotées.

De nombreux temps forts ouverts au public rythment cet événement qui saura ravir les amateurs et amatrices de musique contemporaine.

Diane Vandermolina

 

Le programme :

– Mercredi 27 à 20h : concert Trio and Co (violon, violoncelle, piano) pour mettre à l’honneur les œuvres des compositrices Mel Bonis, Nadia Boulanger, Cécile Chaminade, Florence Price, Sophie Lacaze et Kelly-Marie Murphy

– Samedi 30 avril de 14h30 à 15h30 : table ronde > comment les établissements d’enseignement artistique se saisissent de l’enjeu de l’égalité H/F? En présence de Reine Pratt autrice d’Exploser le plafond.

– Samedi 30 avril de 16h à 17h30 : témoignages d’artistes > comment les artistes femmes expriment leur engagement dans la création ? En présente d’Eve Risser, compositrice.

– Samedi 30 avril de 18h à 19h : lecture et performances (Edith Amsellem, Shadi Fathi, Opale Mirman)

– Samedi 30 avril de 20h à 21h : concert de la pianiste de jazz et improvisatrice Eve Risser (concert inédit)

Plus d’infos sur : https://pianoandco.fr/

Les tables rondes sont en entrée libre/les tarifs des concerts oscillent entre 12€ et 7€

Photo de une, Nathalie Negro, directrice de Piano and Co

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partager vos commentaires.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *