Quelle légitimité pour les entrepreneurs ?

Ce n’est sans doute pas la thématique la plus glamour de l’été, mais la légitimité de l'entrepreneur, dans le contexte sociétal actuel, est un sujet capital dans le maelström de l'économie mondiale. Des chercheurs internationaux s’y intéressent de près, à tel point qu’ils en ont fait l’objet, pour la deuxième année, d’une université d’été intitulée la « légitimité entrepreneuriale ».. Cette dernière est organisée autour d’une chaire spécifique au sein d’Aix-Marseille Université.

économie

La légitimité est essentielle pour asseoir la place de l’entrepreneur, notamment le créateur innovant, au sein d’une société dans laquelle on aime bien cloisonner les acteurs économiques en fonction de leur secteur spécifique.

Une perception compliquée des entrepreneurs

Or le startupper qui se lance (un million d’entreprises ont été créées en France en 2021 !) est un homme-orchestre issu souvent d’un milieu apparemment éloigné de la culture d’entreprise : chercheur, scientifique, étudiant… Même si la perception du créateur, personnage décalé et protéiforme, rentrant difficilement dans des cases, a beaucoup évolué, il reste à sa charge de se construire une légitimité dans le monde économique.

Crédibilité et légitimité 

Il ne faut pas confondre toutefois cette légitimité nécessaire avec celle auprès des parties prenantes (financeurs, accompagnateurs, clients, fournisseurs…) qui est un pré-requis évident à la démarche de légitimation.

L’université d’été sur la « légitimité entrepreneuriale », dirigée par Nicolas Mérindol, banquier, investisseur et fondateur de Carmin Finance, a choisi pour 2022 la thématique de la DeepTech. C’est-à-dire des start-up qui proposent des innovations dites « de rupture » émanant du monde de la recherche, de l’université et de l’innovation. Le parcours de Bénédicte Aldebert, Jean-Baptiste Jaussaud et Antonin Ricard, fondateurs de cet événement et de la chaire qui y est attachée, illustrent  parfaitement cette alliance du monde universitaire et de l’entreprise.

Partenaire des entreprises

L’essentiel est d’ailleurs dans l’application de ces travaux universitaires, en proximité, pour les entreprises de notre région. En conséquence, le programme des deux journées de l’Uele 2022, les 11 et 12 juillet, fait la part belle à des acteurs locaux. En invités d’honneur, Greg Fisher, de l’université d’Indiana, et Mathilde Lemoine, chef économiste, directeur de recherche du groupe Edmond-de-Rothschild et administrateur indépendant de Carrefour et de CMA-CGM, interviendront lors des plénières.

L’ensemble peut être suivi (sur inscription) en distanciel et les conférences seront émises à partir de la Cité de l’innovation et des savoirs d’Aix-Marseille (CISAM).

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.