Voi Technology, la trottinette qui veut faciliter la mobilité urbaine

économie

Voi Technology fait partie des trois opérateurs de trottinettes en libre-service sélectionnés par la ville de Marseille. Aux côtés de Lime et Bird, Voi propose un parc de 1500 engins pour une utilisation 24h/24 et 7j/7. Précurseur en termes de sensibilisation au bon usage de la trottinette, l’entreprise a mis en place des formations en ligne.

Les trottinettes électriques à Marseille : une histoire à la « je t’aime, moi non plus »

Depuis plusieurs années, trainent sur nos trottoirs de drôles de petites bestioles électriques aux logos flamboyants entre lesquelles les piétons doivent slalomer. Cette manœuvre les oblige parfois à descendre des étroits trottoirs de nos quartiers où elles se baladent, afin d’éviter les collisions. Et on ne parle pas de celles qui finissent dans le Vieux-Port.

Depuis 3 ans qu’elles ont envahi notre quotidien, certains opérateurs ont d’ailleurs créé de nouveaux espaces de stationnement en partenariat avec les services de la ville et ont équipé leurs engins de clignotants. Aujourd’hui, l’accès à certains secteurs de la ville, comme le quartier de l’Opéra où elles ne peuvent stationner ni rouler, est aussi strictement réglementé. Un effort de sensibilisation des utilisateurs est fait, tant pour un usage respectueux de l’engin que pour une utilisation en toute sécurité. 

Vue du clignotant

Un prérequis pour une utilisation en toute sécurité : la formation à la manipulation de la trottinette

La sécurité est un enjeu primordial, dans la mesure où ces trottinettes électriques sont plus puissantes que celles du commerce. L’accélérateur, même bridé, est si vigoureux qu’un néophyte peut ne pas avoir le temps de poser les mains sur les freins. Ces derniers sont situés derrière le guidon, comme sur les vélos, et ne sont pas toujours aisément accessibles. Un système de décélération sur une des barres du guidon, à l’image de celui qu’on retrouve sur les scooters, eût peut-être été plus judicieux. La chute peut être rapide, à quelques pas seulement du lieu de démarrage, pour en avoir fait l’expérience.  Un cours d’apprentissage avec casque, gants et renforts aux coudes et genoux, ne semblent ici pas superflus, surtout quand il s’agit d’utilisateurs novices. Amis lecteurs, si vous n’êtes jamais montés sur un de ces engins, prévoyez de vous former afin de dompter la bête et ainsi éviter la chute.

Système de freinage

Un enjeu écologique : réinventer une mobilité urbaine plus «durable» 

Voi Technology, entreprise suédoise fondée en 2018, emploie aujourd’hui 700 personnes. Elle est devenue leader de la micro-mobilité en Europe. Présentes dans les rues de la cité phocéenne depuis 2019, les trottinettes Voi continueront à se déployer à Marseille jusqu’en 2023.

Depuis juillet dernier, le dernier modèle de trottinettes électriques baptisé Voiager 4, un modèle dit « plus durable », a fait son apparition. En effet, en janvier 2020, l’entreprise Voi est devenue neutre en carbone ayant adopté les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies comme cadre directeur et défini un programme clair pour réduire et compenser ses émissions. À ce jour, Voi Technology compte plus de 6 millions d’utilisateurs et a desservi 70 millions de trajets répartis sur les 70 villes dans lesquelles l’entreprise est implantée. A Marseille, près d’un million et demi de courses ont été effectuées par plus de 150 000 personnes ces deux dernières années.

Vue générale d’une trottinette Voi

Un axe fort : Mobilité inclusive et sécurité 

Avec ses 1500 trottinettes déployées sur la ville, Voi souhaite répondre aux enjeux d’une mobilité plus inclusive et accessible à Marseille, en ciblant notamment les personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale. La mobilité étant essentielle pour favoriser l’inclusion, Voi travaille en étroite collaboration avec Synergie Family, une start-up d’innovation sociale et éducative, afin de déployer une flotte de trottinettes dans les quartiers les moins desservis par les transports en commun, c’est-à-dire les 11è, 14è, 15è et 16è arrondissements. En partenariat avec Wimoov, association du Groupe SOS, qui a pour objectif d’accompagner les publics en insertion sociale et professionnelle ainsi que les séniors vers une mobilité autonome, responsable et respectueuse de l’environnement, Voi propose alors des réductions sur le pass journalier et mensuel aux adhérents Wimoov.  Afin de garantir plus de sécurité aux utilisateurs et usagers de la route, l’entreprise organise des événements de prévention, en partenariat avec Synergie Family et d’autres acteurs de l’inclusion comme Wimoov et la Maison de l’Emploi. Ces événements auront lieu tout au long de l’année, avec des actions de distribution de casques, gilets et brassards réfléchissants aux utilisateurs.

Vue générale du guidon

Trois engagements essentiels 

Développer la micro-mobilité pour réduire l’utilisation de la voiture, c’est l’objectif de Voi Technology. Charlotte Serres, directrice générale pour la France, l’Espagne et la Belgique, y revient en détail dans l’entretien qu’elle nous a accordé. 

Charlotte Serres, Directrice Générale de Voi pour la France, l’Espagne et la Belgique

Texte et interview : Diane Vandermolina/Prise de vue : Paola Lentini/ Crédit photos : DVDM

cet article vous a plu ?

Donnez nous votre avis

Average rating / 5. Vote count:

No votes so far! Be the first to rate this post.

Partagez vos commentaires.